Anas Albraehe: "Mother Earth"

Sara Abou Mrad est ce qu'on appelle un phénomène, une sorte de météore en provenance du Liban, cette terre où se rencontrent Orient et Occident et qui a donné au monde les mythes d'Europe et d'Adonis. L'œuvre picturale de Sara se situe précisément au confluent de ces deux cultures et se nourrit de mythes créés par son imagination fertile, comme Matilda, cette femme aux seins lourds qui survit à toutes les épreuves, ou Sleeper, ce bonhomme manchot qui marche obstinément.

Les œuvres de Sara Abou Mrad résultent d'une synthèse, d'une recomposition, traduisant des émotions mêlées à la fois à des rêves, des envies, des souvenirs et des désirs. D'où son style symbolique, surréel et onirique, qui rappelle par moments l'univers de William Blake. Signes et symboles, puisés dans la faune et la flore, la ville et la religion, engendrent le mystère et offrent une perspective ascensionnelle. Le souci décoratif s'y allie à la spiritualité ; et l'érotisme mène à une fusion du corps et de l'esprit, qui tend par le désir vers le divin, dans une démarche qu'on retrouve dans le soufisme.

Les œuvres picturales de Sara sont rigoureusement structurées en une succession de plans. Ses histoires, peuplées d'anges ou de créatures étranges, se déroulent souvent entre Ciel et Terre, ce qui nous donne l'impression d'un songe énigmatique. Il y a dans son art une véritable architecture, une construction qui sublime le thème abordé et encadre sans l'enfermer son imagination débordante.

La transparence des couleurs est également remarquable chez l'artiste, qui déclare à ce propos : "J'ai opté pour cette technique de peinture, car elle ressemble le plus à mon âme comme à mes émotions, qui sont toujours à fleur de peau". La superposition des couches de couleurs, les nuances des tons insufflent un effet magique à ses œuvres. Des cieux tantôt violets, bleutés, rosâtres ou jaunâtres, veloutés ou satinés accentuent l'ambiance envoûtante de l'atmosphère. Des contrastes forts et harmonieux, distribués en équilibre sur la surface des toiles chargées de détails, surprennent le regard et participent à la singularité de l'ensemble.

Sara Abou Mrad s'est imposée comme l'une des artistes les plus douées de sa génération, grâce à son style personnel et à son monde peuplé de symboles et de correspondances, qui nous renvoie à ces fameux vers de Baudelaire :

 

La Nature est un temple où de vivants piliers

Laissent parfois sortir de confuses paroles ;

L'homme y passe à travers des forêts de symboles

Qui l'observent avec des regards familiers.

 

Comme de longs échos qui de loin se confondent

Dans une ténébreuse et profonde unité,

Vaste comme la nuit et comme la clarté,

Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

Texte par Alexandre Najjar

Née en 1988, Sara Abou Mrad, est une artiste Libanaise, diplômée de l’Institut des Beaux-Arts de l’ Université Libanaise. Elle a été boursière de l’Institut français du Liban, pour une résidence artistique à la Cité Internationale des Arts à Paris en 2020. Elle est lauréate de plusieurs prix internationaux tels que le Prix "Le Fonds Claude et France Lemand"en 2020, le premier prix  du dessin de "Beirut Design Week" en 2015, et le Prix de l’Institut Allemand-Goethe pour la " Traduction de la Musique Classique " en 2011 et 2013.

Jeune talent de la scène artistique Libanaise, Sara a fait l’objet de très nombreuses expositions individuelles ou collectives à Beirut Art Fair (Beyrouth), Luxembourg Art Fair (Luxembourg), FIAC : Foire International d'Art Contemporain (Paris), 508 Gallery (Londres), Art box Project (Zurich), Qatar International Art Fair (Doha), en 2019 et The Hub Koweit (Koweït),et  Accademia di belle Arti di Bologna,(Bologne) en 2017. Elle a débuté sa carrière professionnelle sur la scène artistique parisienne avec une exposition individuelle dans la Galerie Claude Lemand à Paris (France) en 2021. Plusieurs de ses œuvres font partie de la collection permanente du Musée de l’Institut du Monde Arabe, et la Fondation d’Art Dalloul. Elles ont été également aux ventes aux enchères de Bonhams (France) et ArtScoops (Liban) en 2021.

Surprenantes et déconcertantes, les peintures de Sara Abou Mrad sont d'une beauté intrigante. Dans un style fantastique et surréaliste Sara développe des sujets spirituels et existentiels dans lesquels des figures humaines et des animaux se rencontrent. Son œuvre est un appel à préserver les valeurs humaines, la paix, la coexistence, l'amour, la foi, l’union et la solidarité.

Le sommeil, Sara Abou Mrad
Le sommeil, Sara Abou Mrad

acrylique sur toile, 2022 dim. : 123 * 88 cm

press to zoom
Orangeraie de mon village, Sara Abou Mrad
Orangeraie de mon village, Sara Abou Mrad

acrylique sur toile, 2022 dim. : 123 * 91 cm

press to zoom
Colombe Toucan Trio
Colombe Toucan Trio

Céramique

press to zoom
Le sommeil, Sara Abou Mrad
Le sommeil, Sara Abou Mrad

acrylique sur toile, 2022 dim. : 123 * 88 cm

press to zoom
1/28